Auto hypnose chez le dentiste

Bienvenue pour un nouvel article sur « l’auto hypnose au quotidien ».

Aujourd’hui j’ai rendez vous chez mon dentiste parce que je me suis cassé une dent. Je ne sais pas vous, mais moi, je ne suis pas fan du fauteuil et de la roulette. Sauf que cette fois, pas moyen d’y échapper sinon je risque de choper une rage de dent !!!

Je pense tout de suite à l’auto hypnose, et je me demande comment cela peut m’aider à bien vivre ce moment.

Soins dentaires et hypnose

Open female mouth during oral checkup at the dentist. Selective focus.

Habituellement, pour des soins dentaires, mon dentiste me fait une belle injection dans la lèvre sans même me poser la question. Et au bout de quelques minutes, j’ai tout le côté de la bouche et de la mâchoire endormi. J’ai horreur de cette sensation d’anesthésie. Surtout quelle va mettre quelques heures à se dissiper.

L’idée me vient de faire les soins mais sous hypnose afin d’éviter cette injection et tous les désagréments consécutifs. De plus, je me dis que ce serait une belle occasion de tester mes capacités hypnotiques pour m’anesthésier.
Je ressens toute suite que cette option me plaît.

Préparation en auto hypnose

Juste avant d’aller à mon rendez vous, je prends quelques minutes pour me préparer. Je m’installe confortablement, je respire plusieurs fois lentement et profondément. Puis tout en focalisant mon attention, j’induis un état d’hypnose pour me laisser glisser vers un changement de mes perceptions. J’imagine alors les sensations de ma joue, de ma gencive qui s’anesthésient petit à petit. Assez rapidement, j’ai l’impression que ma joue pendouille, et qu’il y a comme des fourmis dans ma mâchoire, je sens que je suis prêt.

Face à mon

istockphoto-493526440-170x170
dentiste, Je vérifie avec lui la nature des soins qu’il prévoit de réaliser et s’il est possible de se passer d’anesthésie. Il est un peu dubitatif parce qu’il va devoir tailler la dent mais surtout, parce qu’il n’aime pas trop les gens qui gigotent dans son fauteuil. Je le rassure sur ce point parce que comme je vais être sous hypnose, je ne sentirai rien. Dubitatif, il me dit « comme vous voulez, c’est la première fois que je vois ça, mais allons-y ».

Ancrage d’anesthésie

Je prends une grande inspiration et sur l’expiration je laisse revenir la sensation d’engourdissement dans ma joue. Ma préparation me permet de la retrouver très rapidement. Le dentiste se met au travail sur ma dent et moi je pars en balade. J’imagine que je vais courir en pleine nature. Parfois, quand le dentiste est en train de polir la dent avec sa roulette j’imagine un caillou qui roule sous mon pied, à un autre moment je m’imagine courir dans l’eau, quand il rince ma bouche.

imagebase22_40.md

20 minutes plus tard le soin est terminé et je n’ai rien senti. A certains moments, je me sentais vraiment ailleurs mais j’étais vivement rappelé à l’ordre par une tape sur le menton, parce que j’avais tendance à laisser ma bouche se refermer !

Bilan de l’auto hypnose chez le dentiste

Honnêtement ce n’était pas des soins très douloureux. Toutefois, sur le moment quand je prends la décision de me passer d’anesthésie et que mon dentiste accepte, je suis quand même pris d’un doute. J’ai commencé à sentir monter une petite pointe d’anxiété. Mes jambes se sont mises à trembler légèrement. J’ai alors dû mobiliser ma concentration pour évacuer ce léger stress avant qu’il ne prenne trop de place.

L’idée pour aborder la gestion de la douleur au mieux c’est de se préparer avant. Activer par différentes suggestions les effets d’anesthésie et les ancrer (un ancrage consiste à associer un geste à des sensations, dans mon cas la respiration à l’anesthésie de ma bouche). De réfléchir à un endroit où vous voulez mentalement aller pour créer la dissociation durant le soin. Pour moi c’était en forêt pour un jogging. A un moment, la roulette me faisait un peu mal, je me suis surpris à ressentir et imaginer mon pied à l’intérieur de ma chaussure. Je n’avais pas prévu ça, mais ça m’a plutôt bien dissocié de la sensation.

Précautions pour l’auto hypnose et la douleur

Ne vous amusez pas à tester l’anesthésie d’une douleur sans préparation et sans un minimum de connaissance des bases de l’hypnose. Commencez plutôt par des expériences plus simples et quand vous pouvez facilement maîtriser les sensations douloureuses. Si vous voulez en savoir plus le sujet, dans l’article « Gérer la douleur avec l’hypnose » je donne 4 techniques différentes qui marchent super bien pour gérer la douleur !

Pour les personnes qui veulent se faire réaliser un tatouage, l’auto hypnose peut apporter un certain confort surtout si la réalisation du tatouage demande du temps. Comme vous le constatez, les applications de l’auto hypnose sont infinies. Les seules limites étant les limites de votre propre imagination !

A lire aussi pour apprendre à maîtriser la douleur de l’effort, auto hypnose et préparation mentale du semi marathon de Paris

Cabinet d’hypnothérapie dans le val d’oise à Sarcelles 95

pierres-logo-vierge06 16 05 89 52

06 16 05 89 52

contact@coachpartenaireperformance.com

Philippe PECORILLA est praticien en hypnose Ericksonienne, en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et coach professionnel.
Séances sur rendez-vous à Sarcelles 95 Val d’Oise.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s