Quand faut y aller, faut surtout y aller !

Lorsque j’avais 6 ans mes parents voulaient que j’apprenne à nager, ça pouvait servir ! Direction la piscine municipale pour rencontrer Géraldine le « maître nageur ». Une grande brune athlétique, souriante, … je me suis senti en confiance avec des épaules pareilles !
Première leçon, Géraldine m’équipe d’une ceinture à 6 flotteurs et m’invite à aller à l’eau. Comble du confort et de la sécurité, elle me tend une perche de métal à laquelle je peux m’agripper, pour effectuer les mouvements de natation.

Je me souviens m’être dit « ça va être bien d’apprendre à nager ». 

Puis à chaque nouvelle séance Géraldine m’enlevait un flotteur. Devant mon œil inquiet, elle savait parfaitement me rassurer en vantant mes nombreux progrès en natation.

under-waterEt le jour de la séance à un seul flotteur, Géraldine m’a invité à la rejoindre au bord de la piscine. J’étais confiant, je savais parfaitement compter jusqu’à 6, même à l’envers. Et vlan, sans prévenir, voilà qu’elle me flanque à l’eau … 

Et là panique ! Je ne sais pas nager, je vais me noyer, elle est folle … je cri « blou, blou, blou, … » je bois plein d’eau … beurk, beurk !!!

Alors Géraldine me lance calmement « allez Philippe nage jusqu’au au bord, fais les mouvements que tu as appris … !  » Je me souviens de l’air qu’elle a pris pour me dire ça, un air qui dit « bouge-toi mon coco si tu veux vivre, moi je ne bougerai pas, j’en ai vu d’autres … ».
Merci Géraldine vous m’avez aussi appris ce jour là,  la congruence entre le verbal et le non verbal,   

Au bout de plusieurs secondes interminables, j’ai dû comprendre que le seul qui allait me sauver les miches c’était moi.  Alors j’ai rejoint le bord et ce jour, j’ai appris à nager !

Tu te crois pas prêt (e), saute donc !

Cette expérience que je croyais avoir été seul à vivre, tant l’approche me paraissait barbare, en fin de compte était une méthode courante pour apprendre à nager aux enfants dans les années 70. 

Combien de fois ensuite dans notre vie, nous avons dû « sauter dans la piscine sans flotteurs » ? Parce que finalement, pour toutes nouvelles compétences on ne sent jamais vraiment prêt(e). On peut attendre et repousser le moment d’y aller, très très longtemps. Et Géraldine n’apparaît malheureusement plus par surprise pour nous flanquer à la flotte ! 

Alors pour tout apprentissage, lorsque les bases sont acquises, pensez à Géraldine et jetez-vous à l’eau sans réfléchir, faites confiance à ce que vous avez intégré à ce stade pour rejoindre le bord. Renoncez à l’illusion d’être parfaitement au point, sans avoir commencé à vous mouiller.

Le plus difficile finalement lorsque vous débutez, c’est d’accepter que le résultat que vous produirez sera vraiment pas terrible, et de vous convaincre que ce mauvais résultat sera malgré tout, un excellent début.    

Et puis toutes les fois où ce sera nécessaire, imaginez Géraldine au bord du bassin qui vous murmure à l’oreille « tu sautes tout seul ou tu veux que je te pousse ? »

Et si vous hésitez toujours, alors lisez vite « le courage d’oser » pour trouver les ressources d’audace qui vous manquent peut être. Et si vous échouez parfois, lisez alors « Comment rebondir en cas d’échec« .

Osez l’action avec l’hypnose  

D’anciennes peurs vous hantent encore aujourd’hui et vous limitent ? Trop d’efforts et de lutte contre vous-même pour vous contraindre à agir, vous épuisent ?

Et si l’hypnose était une solution pour enfin vous libérer de vos peurs ?  

pierres-logo-viergeJe réserve un rendez vous

06 16 05 89 52

contact@coachpartenaireperformance.com

Philippe PECORILLA   est praticien en hypnose Ericksonienne, en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et coach professionnel.
Séances sur rendez-vous à Sarcelles 95 Val d’Oise. 

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s