L’histoire des grenouilles qui font la course

Il était une fois dans un village très lointain, une course de grenouilles ! Pour toutes les concurrentes l’objectif consistait à arriver en haut d’une très grande tour.Tous les villageois se rassemblèrent sur le lieu de la course pour voir les grenouilles et pour les soutenir. La paroi verticale et lisse de l’édifice laissait les gens perplexes et curieux à l’idée que des batraciens puissent parvenir à grimper jusqu’au sommet de la tour. Les grenouilles alignées, le départ fut donné et la course commença.
Dès les premiers instants les spectateurs se mirent à réagir devant les difficultés des grenouilles à s’agripper et à se hisser à la paroi. En fait, les spectateurs ne croyaient pas du tout qu’il soit possible que ces petites bêtes atteignent la cime de la tour. Et rapidement toutes les phrases que l’on entendit dans la foule furent de ce genre :« Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! C’est impossible ! Elles feraient mieux de retourner à la mare pour profiter de la fraîcheur ! » Après quelques minutes seulement, les grenouilles commencèrent à s’épuiser et leurs mouvements devenaient de moins en moins vigoureux.

Cours petite grenouille, cours … !

Les villageois continuaient de répéter : «Quelle peine !!! Elles n’y arriveront jamais ! C’est vraiment impossible ! Regardez elles commencent toutes à faiblir, c’est fini !».Et ainsi, les unes après les autres, elles finissaient par se résigner devant l’impossible ascension. Finalement, toutes abandonnèrent sauf une, qui semblait avoir gardé encore un peu de vivacité !

A présent il ne restait plus qu’une seule grenouille et avec beaucoup d’efforts elle continuait de grimper. Devant ses difficultés les gens répétaient inlassablement :« Quelle peine !!! Elle n’y arrivera jamais ! Elle va s’épuiser et finir par abandonner comme les autres ! »La petite grenouille restait tenace et à la fin, dans un dernier effort elle rejoignit le haut de la tour. Les villageois médusés restèrent un long moment sans voix !
Les autres grenouilles voulurent savoir comment elle avait fait pour accomplir cet exploit.

Grenouille sourde
L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander d’expliquer comment elle avait pu réussir l’épreuve. Et découvrit que la petite grenouille était sourde !

Texte trouvé dans une vieille église de Baltimore en 1692 – Auteur inconnu

 

Ils ne savaient pas que c’était impossible,
alors ils l’ont fait

Mark TWAIN

 

Etre sourd pour mieux entendre 

Peut être n’avez vous pas encore appris à vous prémunir de tout ce boucan et de tout ce blabla autour de vous dans votre environnement ?
Si vous avez souvent tendance à douter et à ressentir du découragement, … 
il est peut être temps de faire le tri et d’apprendre à être sourd (e) !

Mais attention, radio blabla sait se cacher sournoisement là où vous ne vous attendez pas à l’entendre, consciemment. Alors faites silence en vous quelques instants et écoutez, écoutez attentivement …

Vous entendez, enfin ! Et oui, il se peut qu’à la longue, vous ayez intériorisé une petite voix qui blablate à longueur de temps. Une petite voix intérieure qui vous bloque, qui vous empêche d’entendre votre propre voix, et qui vous retient de suivre votre propre voie !   

Grenouille

Et si vous coupiez le son ? Juste pour voir ou encore mieux pour entendre, voir peut être pour ressentir cette présence à vous-même qui vous ouvre à plus de confiance en vous …  

Questions de sourd 

  • A quoi avez-vous renoncé d’important pour vous à trop écouter les autres ? 
  • Dans quels cas être « sourd (e) » serait vraiment avantageux pour vous ?
  • La « surdité volontaire » peut-elle être considérée comme une compétence ?

Les métaphores utilisées lors de séances d’hypnose ou d’un coaching déclenchent des prises de conscience qui conduisent élégamment au changement.

Voulez-vous apprendre à rester sourd à cette petite voix qui vous démobilise ?

En savoir plus sur l’hypnose 

cropped-deathvalley2149-copy-e14539691781711.jpg

pierres-logo-vierge

En savoir plus sur le coaching 

06 16 05 89 52

contact@coachpartenaireperformance.com

Philippe PECORILLA est praticien en hypnose Ericksonienne, en Programmation Neuro-Linguistique (PNL) et coach professionnel.
Séances sur rendez-vous au cabinet d’hypnose et de coaching à Sarcelles 95 Val d’Oise.

Publicités

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s